Lauréat

Cod.Act

Artiste / Intervenant

Cod.Act

Manifestations

ve 20. septembre 2019

Les frères André et Michel Décosterd, du Locle, ont remporté le Grand Prix suisse de musique en 2019 , Avec leur travail artistique, ils se positionnent depuis plus de 20 ans entre la musique, les médias et l'art de la performance.

En tant que duo d'artistes Cod.Act , explore depuis 1997 l'art cinétique, l'interaction entre les humains et les machines et la musicalité de ces dernières. André est musicien, compositeur et artiste sonore; Michel travaille lui comme architecte et sculpteur. Ensemble, ils développent des projets artistiques, des performances et des installations interactives axées sur le son, l'image et le mouvement et leur interaction.

Digital Brainstorming a soutenu Cod.Act à de nombreuses reprises. Au Theater der Künste en 2011 (Gessneralle, Zurich), Digital Brainstorming avait présenté la sculpture sonore spectaculaire Cycloïd-E , un pendule du chaos de plus de dix mètres de diamètre. En 2012, Digital Brainstorming avait cette année-là soutenu cette performance Cycloïd-E à Electron, festival de Genève. Quant à la sculpture sonore Nyloïd , elle avait été montrée en 2014 à Genève et et 2015 à Zurich .

À l'Ars Electronica 2019 à Linz en Autriche, Cod.Act avait présenté son travail pi-tone. Digital Brainstorming avait rencontré à cette occasion les deux artistes pour une discussion .

Avec l'attribution du Grand Prix Swiss de musique en 2019 à Cod.Act, le jury de l'Office fédéral de la culture a salué le travail révolutionnaire de Cod.Act. Digital Brainstorming félicite le duo!

En outre: Le journaliste Björn Schäffner a réalisé un portrait d'une heure de Cod Act.

Également
Discussion

Heritage in Peril

Comment utiliser la technologie pour préserver le patrimoine? Un événement de Swiss

Artist Talk

Les 50 ans de l'alunissage

Qu'est-ce que l'histoire des voyages dans l'espace a à voir avec l'histoire de la musique électronique? - Le journaliste spatial Bruno Stanek et le pionnier des synthétiseurs Bruno Spoerri en discutent.